Logo L'Echo Républicain

L'Echo Républicain du 25 janvier 2019

ENTREPRISE ■ MAAARS vient de racheter les anciens locaux de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI)
« Un lieu d’entrepreneurs au service des entrepreneurs »

La société MAAARS a décidé de s’installer à Châteaudun pour créer le 1er tiers-lieu du sud du département. « Nous avons entendu le besoin des entreprises, associations ou micro-entrepreneurs
et nous voulons y répondre », confient Sabine-Rose et Raphaël Aronsfrau-Moreau, respectivement présidente-fondatrice et directeur de MAAARS, dans les anciens locaux de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) , rue des Empereurs. « L’acquisition des locaux n’a pas été facile mais nous avons enfin pu les investir depuis le 10 janvier. Nous allons réaliser quelques travaux pour en faire un lieu d’entrepreneurs au service des entrepreneurs. »

« Demandes et besoins »

Le nom de la société se décline dans les deux sens : « MAAARS signifie management/marketing, accessibilité,adaptabilité, agilité, réussite et succès. À l’envers, ce sont nos
prénoms et ceux de nos deux enfants, Arthur et Athenaïs, et notre nom. On mêle à la fois le privé et le professionnel ! »

Le couple a fait le « vrai choix » de quitter Suresnes (Hauts-de-Seine) pour développer et accompagner les entreprises dunoises. « Bon nombre de talents n’ont pas de société de domiciliation, de bureaux à accès souple ou d’accès simplifié à des salles de réunion. Résultat, ils font du homeworking (travail à la maison) ou partent à Chartres, Dreux, Vendôme, Nogent-le-Rotrou ou Orléans. »

Sabine-Rose et Raphaël Aronsfrau-Moreau veulent mettre un terme à cette « fuite des talents » et « en faire venir d’autres » en proposant un salon lounge, un voire deux espaces de coworking, des bureaux en solo et en duo, des salles de réunion ou de formation « en fonction des demandes et des besoins ». « Ce n’est pas une location mais une prestation. Nos locaux pourront être occupés à la demi-journée ou au mois. »

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *