Transition Digitale : 9 clés pour la réussir


Un Enjeu Majeur pour les Entreprises

Suite de réflexion…

Evidemment si c’est la suite c’est qu’il y avait un début 😉

Et tout le monde en parle de cette transition numérique mais au final les choses n’avancent que très lentement dans les petites structures alors que l’utilité se fait sentir tous les jours pour accélérer leur développement.

Différents outils rentrent dans les sociétés, pourquoi ?!

Parce que 1 entreprise a pour but de gagner de l’argent, d’être rentable, c’est la recherche de la performance commerciale et les outils numériques sont là pour ça !

D’ailleurs 21 % des entreprises sont déjà équipées de matériels hybrides c’est à dire des ordinateurs qui se transforment en tablette….

Chez MAAARS c’est le cas 😉

Donc oui il est important de savoir utiliser toutes les ressources pour le bénéfice de sa société mais il ne faut pas confondre urgence et précipitation dans la transition, dans le changement.

Car il s’agit bien de ça, de s’adapter à la structure de son entreprise, à sa taille, à ses objectifs pour gagner en croissance, à son rythme.

La transformation digitale est un projet global de changement du mode de fonctionnement.

L’engagement des grandes entreprises dans la transformation est bien avancé contrairement à celui des TPE qui peinent à entamer leur transition digitale.

Mais vouloir copier une multinationale quand on est une TPE n’a aucun sens : pas les outils, pas les ressources, pas les moyens !

C’est un coup à se perdre et donc à tout perdre.

Les clés pour réussir sa transformation digitale

Etre sensé et monter l’escalier de la transition numérique pas à pas, accéder à chaque étage, à chaque étape progressivement et surtout être capable de trouver les paliers pour justement évoluer, trouver les bons outils, les bonnes ressources, les bons moyens, c’est peut-être ça réussir sa transformation numérique…

Le digital est à votre portée à condition de vous en donner les moyens.

1 – La stratégie

Pour commencer il faut avoir une vision globale de l’entreprise et faire en sorte que tous les salariés prennent part au changement.

La cohérence des actions mises en place va justement dépendre de cette vision d’ensemble et de la contribution de tous les services, de toutes les ressources et c’est là que l’humain doit être remis au centre du changement !

Toute l’organisation de la société sera impactée par la stratégie déployée.

2 – Le chef d’orchestre

Comme toute l’organisation est impactée, la transformation ne peut pas être l’affaire d’un département en particulier ; il faut nommer un Pilote qui va orchestrer le changement auprès de tous les services.

Le choix est un luxe et il doit porter sur un homme ou une femme avec une vision globale de l’entreprise, qui en connait tous les rouages mais pas nécessairement le métier !

En effet ce nouveau capitaine doit être capable de bâtir une solution unique au service de la société et ne pas se laisser influencer par ses expériences passées mais bien en tirer partie.

Le capitaine

3 – La maîtrise des outils

Les dirigeants de TPE doivent passer outre les freins qui les empêchent d’évoluer.

Ils ont souvent peur de ne pas savoir maîtriser les outils digitaux et c’est là qu’il est important pour eux d’être bien accompagnés !

En effet les patrons de petites entreprises ont souvent ” la tête dans le guidon ” et sont susceptibles de se sentir un peu dépassés par tous les outils à intégrer dans leur quotidien et celui de leurs collaborateurs.

Les nouveaux usages numériques ne doivent pas prendre le pas sur l’activité quotidienne mais venir en renfort du coeur de métier.

4 – La simplicité du système

La mise en place des outils numérique doit se faire simplement et leur utilisation doit être “naturelle “

L’information doit se trouver facilement et faciliter le travail des utilisateurs, cela doit être intuitif et attractif afin de pouvoir s’adapter rapidement à cette ère numérique où tout va de plus en plus vite.

Tout le nouveau système doit être mis en place pour favoriser la communication et le travail en équipe, qu’il soit intergénérationnel ou inter-services.

Dans les petites entreprises il devrait être plus facile d’embarquer les bonnes volontés dans la transition numérique et c’est le rôle du patron d’être fédérateur autour de l’idée du changement.

 

5 – Le déploiement

La bonne solution doit être simple !

En effet il faut que les outils mis en place soient faciles à maintenir et à utiliser sinon l’ensemble des équipes concernées ne jouera pas le jeu du changement, et la transformation de leurs habitudes sera vouée à l’échec.

La transition numérique ne se fera pas d’un claquement de doigts et demandera du temps et une bonne visibilité sur la durée.

Très souvent la mise en oeuvre de cette transformation s’accompagnera de la mise à plat de l’informatique de la société et il faut donc prévoir des modifications du système d’informations et de l’environnement technique.

Voilà pourquoi les entreprises doivent accélérer leur transformation numérique…

Il est clair qu’une réflexion profonde doit être menée sur la culture d’entreprise et l’organisation, que toute la démarche doit être intégrée sur plusieurs années et que toute la vie d’une petite entreprise en dépend !

La performance d’une société va de plus en plus passer par sa volonté de changement et les moyens qui vont y être associés pour rentrer dans l’univers digital.

6 – L’acquisition de nouveaux clients et leur fidélisation

newsletter

Tout va vite, de plus en plus vite ; tout le monde est pressé, tout le monde veut des réponses !

Dans un monde où les prospects sont connectés pour avoir des réponses immédiates, il faut pouvoir les capter et les garder donc il faut avoir les bons outils et les bonnes méthodes.

La prospection est indispensable pour développer son activité et le digital offre des alternatives intéressantes pour une meilleure connaissance de sa cible.

La stratégie numérique doit permettre de se concentrer sur l’essentiel c’est à dire la croissance.

7 –  Le réel usage des réseaux sociaux

De multiples réseaux sociaux fleurissent actuellement avec plus ou moins de réussite mais il restent la preuve que les mentalités évoluent.

Les outils numériques apportent une évolution constante dans la relation des entreprises avec leurs clients, même si plus de la moitié des TPE ne disposent toujours pas d’un site web ; c’est la raison pour laquelle leur présence sur les réseaux sociaux est de plus en plus importante !

Les entreprises utilisent les réseaux sociaux pour développer leurs activités et accroître leur visibilité et le Community Management a le vent en poupe pour cette raison également 🙂

8 – Le digital au quotidien

Différents supports sur lesquels s’informer voient le jour, les réseaux sociaux certes mais aussi les blogs, les forums, et l’accès à l’information est beaucoup plus simple ; qui n’a jamais utilisé google ?!

Le but de toute publication est de générer du trafic sur le long terme pour que les futurs clients la voient ; Il faut donc aller à la rencontre des habitudes digitales de votre client idéal et encore une fois remettre l’Humain au coeur du système !

9 – L’incontournable site web

Le site internet est l’outil indispensable pour générer des contacts, accroître la notoriété et développer le chiffre d’affaire pour 67% des PME alors que nous avons vu que plus de la moitié des TPE n’en possèdent pas !

Comment franchir ce cap ?

Les chefs d’entreprises de sociétés déjà bien développées confirment leur appétence pour les nouveaux outils et valorisent leur site internet comme allié de leur développement commercial alors que les patrons de TPE peinent à les exploiter souvent par manque de temps, de moyens ou de connaissances…

Il faut par conséquent que les “petits patrons” s’approprient les outils numériques afin de les transformer en alliés, quitte à confier la gestion de ces outils à des prestataires externes qui sauront en exploiter le potentiel.

La transformation numérique est en marche même si les dirigeants des TPE et des PME françaises la vivent de  manière disparate…

En effet ils ont cerné le potentiel en matière de valorisation et de développement commercial du digital mais il leur reste à l’intégrer dans les bonnes pratiques de l’entreprise avec les changements d’habitudes que cela implique 😉

MAAARS est là pour vous accompagner dans ce changement,
et vous propose une séance découverte
alors n’hésitez pas à nous contacter pour faire le point ! 

 

Suivez-nous, aimez-nous !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Transition Digitale : 9 clés pour la réussir